Madame, Monsieur,

Chers parents,

Le Conseil National de Sécurité a décidé, ce vendredi 24 avril, d’adopter un plan de déconfinement impliquant notamment une reprise partielle des leçons. Ce plan correspond à une logique progressive, évolutive et non définitive. Une marche arrière est toujours possible en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

L’objectif prioritaire est de mettre en place, au sein de chaque école, les conditions de sécurité les plus optimales pour permettre une reprise partielle et progressive des leçons.

Comme vous le savez, ma priorité absolue est de garantir avant tout la sécurité des élèves et des membres du personnel.

Une reprise partielle des cours sera possible à partir du 18 mai uniquement pour les élèves de P6 à raison de maximum 2 jours par semaine. En fonction de la situation sanitaire et de l’évaluation de cette première semaine de reprise de cours, à partir du 25 mai étendue des cours aux P1 (1 jour/semaine) et aux P2 (1 jour/semaine) et éventuellement élèves en difficultés scolaires. Les modalités d’organisation vous seront communiquées prochainement.

Rien n’est prévu à ce stade pour les élèves de la section maternelle et des classes de P3, P4 et P5.

Il est à craindre que pour eux, aucun retour physique à l’école ne soit possible avant le 1er septembre 2020.

Une garderie sera organisée pour les élèves dont les parents travaillent dans un milieu sensible, pour ceux qui reprennent le travail et qui ne peuvent trouver un autre mode de garde.

Extrait de la circulaire 7550 : « …Dans tous les cas, il doit être fait appel à la responsabilité collective des parents pour qu’ils envisagent toutes les alternatives de garde possibles n’impliquant pas de personne à risque. » L’école ne pourra pas accueillir l’ensemble des élèves à la garderie avec les normes sanitaires imposées (superficie des locaux et personnel insuffisants).

Nous sommes tous impatients de connaître la façon dont la fin de l’année s’organisera. Toutefois, il nous paraît capital de prendre le temps de réfléchir pour revenir vers vous avec une communication claire et précise. C’est la raison pour laquelle nous vous demandons d’être patients.

Nous mettrons tout en œuvre pour que les choses se passent le mieux possible pour tous : la sécurité de chacun et le bon sens guideront nos choix.

D’ici-là, l’organisation mise en place depuis le début du confinement se poursuit, à savoir un accueil pour les enfants dont les parents travaillent dans le secteur de la santé ou de la sécurité publique et également pour ceux qui n’ont nulle autre solution que de faire garder leur(s) enfant(s) par les grands-parents.

Des travaux seront encore prévus pour nos élèves en respectant les balises imposées par la Communauté française. Les enseignants maintiendront encore dans les semaines à venir un lien social autour des apprentissages avec leurs élèves. Les travaux ne pourront en aucune manière porter sur des apprentissages qui n’ont pas été abordés préalablement en classe ; ils doivent s’inscrire dans une logique de remédiation- consolidation-dépassement.

Dans l’attente d’un courrier plus complet que nous préparons en concertation avec notre Pouvoir Organisateur et l’ensemble de notre équipe éducative, nous vous prions de croire en nos sentiments les meilleurs.

 

Marc Vande Weyer

Directeur